P1120971.jpg
P1130086.jpg

Photos : Paul Wagner

UNE AUTOBIOGRAPHIE d'AVIGNON
EN 27 PERSONNAGES ET 20 TABLEAUX​


Pour retrouver la mémoire, Avignon invite ses fantômes sur la scène
pour jouer des scènes de son passé... 

Vingt tableaux qui racontent l’homme confronté à l’histoire.

Vingt tableaux de comédie et de tragédie.

Vingt tableaux qui nous dessinent un destin improbable.

Vingt tableaux en guise de lettre d’amour au théâtre.

Durée : 1h30

Créé le 9 octobre 2020, au Théâtre du Chène Noir, à Avignon

"Interprété avec justesse et puissance. Beauté et précision du texte : c’est féroce, envoûtant et drôle! Une création qui nous émerveille et nous secoue."Paris-Match Suisse, octobre 2020

"Le récit est mordant provocateur et farceur. Une multitude d’histoires, une fresque de la comédie humaine."
Coup2Théâtre, juillet 2021

"Subtil, surprenant, hilarant!"
Classique en Provence, juillet 2021

"L'auteur éclaire Avignon sous un nouvel angle, celui des hommes. Il nous invite à la rencontre de César, un roi, un pape, Pétrarque, Molière, Sade, Napoléon, et même Lucchini et un officier allemand et d'autres encore..."
Mag-Ville, Vaucluse Matin, juillet 2021

"Une désopilante autobiographie de la Cité des Papes racontée par elle-même... qui sait atteindre à l'universel,voire au poignant... qui nous conduit à nous moquer de tout. Et surtout du présent."

Les Trois Coups, novembre 2020

"Une fresque fort bien écrite!
Un grand bravo à Stephan Caso, comédien remarquable et inventif, sa pièce est un bijou et lui un véritable orfèvre !"
RegArts, octobre 2020

 

AFFICHES - NOVEMBRE 2021 OK.jpg

PROCHAINE REPRÉSENTATION!

 
Stephan Portrait.jpg

l'auteur, le comédien...

Je suis né en 1966, à New York. C'est grand New York. Alors nous sommes venus à Paris. Pour m'amuser, en grandissant, je suis un peu écrivain, comédien, pianiste, compositeur. Je rencontre Christophe Barbier en 1988, alors qu'il joue à la Sorbonne. En 1993, je le rejoins, avec d'autres amis, dans la troupe du Théâtre de l’Archicube, et nous jouons "Monsieur Chasse", puis ce sera "Volpone", je suis tantôt musicien, compositeur et/ou comédien. On s'amuse. Depuis, je joue et participe une quarantaine spectacles, amateurs et professionnels. Je quitte Paris (c'est un peu grand Paris, aussi) et c'est Avignon. C'est petit Avignon. Ça me convient. En 2020, je suis invité en résidence au Théâtre du Chêne Noir, pour créer le spectacle « To be or not to be Avignon », qui est ma première pièce. La création a lieu à Avignon, le 9 octobre 2020. À la fin, la salle est debout : je croyais qu'ils partaient, mais non, ils tapaient dans leurs mains ; il devait faire froid, alors ils se réchauffaient. Je rejoue à Paris, au printemps 2021, puis au Festival d'Avignon, en juillet 2021. La pièce murit, avance... je vais continuer à m'amuser, je crois...

P1120908.jpg

"J’aime raconter des histoires…" Je pourrais presque tout résumer ainsi, mais ce serait un peu court. Et ce serait injuste envers le plaisir que je prends à créer et incarner des personnages. Il y'a un aspect terriblement jouissif à être à la fois le créateur d'un personnage et son incarnation, alors en jouer 27, imaginez donc! J'aime, comme les enfants, voyager dans le temps, jouer avec les accessoires, les costumes, me déguiser ; apprivoiser la scéne, l'ambiance, choisir des musiques...

Avignon est une ville en fait méconnue ; fantasque, fantasmagorique, déformée par les légendes et surtout par l'oubli... c'est une ville à l'histoire trouble, sombre, souvent tragique, mais, au fond, une ville ce n'est pas que de la pierre, le récit est ailleurs. Ce sont les personnages passés par la Cité qui lui ont donné une voix, une destinée, une histoire. Cette histoire est universelle, elle échappe à Avignon ; elle interroge avant tout notre humanité, nos travers, notre orgueil... Avignon, c'est une destinée ratée, une Cité maudite... J'en ai fait une farce féroce, parfois cruelle ou drôle, dont la morale pourrait appartenir à Fontenelle : « Ne prenez pas la vie au sérieux, de toute façon, vous n’en sortirez pas vivant. » 

Stephan Caso

Teaser Vidéo

To be or not to be Avignon
Deux mille ans d'histoire, en 20 vingt tableaux et 27 personnages
Écrit et interprété par Stephan Caso

DERRIÈRE LA CITÉ... 
La Comédie Humaine

Avignon est un peu paumé. J'en fait un homme : une femme n'aurait jamais atteint ce degrés de violence et de cruauté. Je suis Avignon, et je ne sais plus très bien qui je suis. Alors je convie des comédiens, des fantômes pour nous raconter qui j'ai été : un César débonnaire, un maudit pont de bois, des barbares ignorants, du sang, des croisades inutiles, des papes avides, du vin, des femmes de petite vertu, Molière et Sade, une montgolfière fière, beaucoup de vin, une Glacière, encore du sang ; Hugo, Daudet, Pagnol ; des collabos et des allemands amers, des bombes... des bombes pas drôles… et un Festival de théâtre qui se moque de moi, pour couronner le tout.

Mais qui sont, finalement, ces personnages qui défilent? Des comédiens, fantômes du passé, ou bien une partie de nous-mêmes? Et puis cette histoire, est-elle vraie? Quelle est la part de la vérité dans un récit, dans un témoignage? Et si tout cela n'était que théâtre?

Une lettre d'amour au théâtre, à la théâtralité.
Un théâtre qui raconte l’histoire des hommes, grande et petite, se rit de ses rêves et ambitions, de ses mégalomanies, de ses petits arrangements avec la vérité, de son incommensurable orgueil…


"To be or not to be Avignon", c’est un voyage au coeur de la comédie humaine.